Soutenance de thèse de Hugo PARIS

Ecole Doctorale
COGNITION, LANGAGE, EDUCATION
Spécialité
Sciences de l'éducation
établissement
Aix-Marseille Université
Mots Clés
durabilité,recherche-action,formation de formateurs,problématisation,transposition didactique,école d'ingénieurs
Keywords
sustainability,action-research,teacher continuous training,problem framing,didactic transposition,engineering education
Titre de thèse
Accompagner l’intégration des enjeux socio-écologiques dans la formation en école d’ingénieurs. Une recherche-intervention sur les pratiques de problématisation et de transposition didactique des enseignants
Towards a sustainable curriculum in engineering schools. An action-research on teachers' problematization practices and transpositive processes
Date
Jeudi 4 Juillet 2024 à 9:00
Adresse
INSA LYON Campus de la Doua 20 ave Albert Einstein 69100 Lyon
Jury
Directeur de these Mme Caroline LADAGE Aix-Marseille Université
CoDirecteur de these M. Nicolas FREUD Institut National des Sciences Appliquées de Lyon
Rapporteur Mme Linda GARDELLE Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées Bretagne
Rapporteur M. Jacques AUDRAN Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg
Examinateur M. Denis LEMAITRE Ecole Navale
Président M. Jean-François HEROLD Aix-Marseille Université

Résumé de la thèse

Alors que les enjeux socio-écologiques se font de plus en plus pressants au niveau de la société, ceux-ci intègrent progressivement les préoccupations des établissements de l’enseignement supérieur comme un enjeu à part entière de la formation de leurs étudiants, au-delà des seuls parcours dédiés. C’est dans ce contexte que l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon (INSA Lyon) s’est engagé dans une évolution de l’ensemble de ses formations pour se saisir de ces thématiques. Une telle réforme globale nécessite que le corps enseignant s’empare lui-même de ces enjeux sur les plans didactiques et pédagogiques. Comment une telle transformation peut-elle s’effectuer ? Comment les enseignants (re)problématisent-ils les enjeux socio-écologiques pour les intégrer dans les curriculums ? Dans un premier temps, l’enquête a porté sur l’identification des conditions et contraintes dans lesquels évoluent les enseignants(-chercheurs) de l’INSA et les rapports de force qui structurent les curriculums. À partir de ces analyses, il a été proposé dans un deuxième temps un dispositif de recherche-intervention centré sur l’accompagnement d’un groupe d’enseignants dans la construction d’un module de formation sur les futurs possibles et souhaitables. Ce dispositif expérimental a permis d’enquêter sur les pratiques de conception et de problématisation des enseignants ainsi que sur les processus transpositifs en jeu. Les résultats mettent en lumière les critères de sélection de contenu utilisés par les participants ainsi que des dynamiques collectives de négociation qui prennent appui sur leurs cultures disciplinaires et professionnelles. Cette thèse interroge par ailleurs la posture du chercheur dans un contexte où il prend le rôle d’un conseiller pédagogique à la fois pour explorer les systèmes didactiques et pour participer de leur transformation.

Thesis resume

As socio-ecological issues become increasingly pressing at a societal level, they are gradually integrating the concerns of higher education institutions as a key issue in the training of their students. It is in this context that the National Institute of Applied Sciences of Lyon (INSA Lyon) is committed to an evolution of all of its curricula to meet these challenges. Such a global reform requires the teaching staff to fully grasp these issues on didactic and pedagogical levels. How can such a transformation be carried out? How do teachers (re)problematize socio-ecological issues to integrate them into curricula? Initially, the investigation focused on identifying the conditions and constraints in which INSA teachers(-researchers) operate and the power relationships that structure and shape the curricula. Based on these analyses, a research-intervention was subsequently proposed to support a group of teachers in the construction of a new training module on possible and desirable futures. This experimental approach made it possible to investigate the design and problematization practices of teachers as well as the transpositive processes at play. The results highlight the content selection criteria used by the participants as well as the collective negotiation dynamics that are based on their disciplinary and professional cultures. This thesis also questions the position of the researcher in a situation where he takes the role of an educational advisor both to explore didactic systems and to participate in their transformation.